À propos

ÆTHER propose des articles inspirés par la démarche anthroposophique et sur l'actualité de l'anthroposophie de par le monde.

Il s'adresse à un public en attente d’un regard spirituel sur la vie et sur les événements qui font le monde actuel, en particulier les questions qui touchent au sens de l'existence et se reflètent dans le quotidien de chacun. ÆTHER est une initiative de DAS GOETHEANUM, hebdomadaire de langue allemande fondé par Rudolf Steiner et Albert Steffen en 1921.

Avec cette publication, il nous tient en particulier à cœur de montrer au public francophone que la voie proposée par la démarche de pensée anthroposophique n’est pas une curiosité spiritualiste, ni un phénomène new age. Elle aspire à être au contraire une démarche rigoureuse et en lien avec son époque, large dans ses points de vues et précise dans ses méthodes. Lorsqu'elle est approfondie activement, cette voie peut aider à trouver un chemin intérieur cohérent pour avancer dans la pulsation chaotique et contradictoire de notre époque.

C'est avec plaisir que nous vous aurions indiqué l'article Anthroposophie sur Wikipédia, mais le problème c'est que les administrateurs de Wikipedia ne nous autorisent pas aujourd'hui à rendre l'article plus objectif, comme il l'est dans certaines autres langues. Les informations y sont donc en partie biaisées et distordues, mais ceux qui essaient de corriger les erreurs voient leurs comptes bloqués.

Nous espérons que la lecture d'ÆTHER vous inspirera. Nous cherchons des collaborateurs pour ce travail actuellement bénévole: traducteurs, auteurs, rédacteurs, communicants, artistes, entrepreneurs et techniciens. N'hésitez pas à nous contacter, nous proposer un texte, ou venir renforcer notre équipe!

Déclaration: L'anthroposophie est une démarche humaniste et ouverte

Depuis plusieurs années, et en particulier dans les derniers mois, des insinuations sont régulièrement faites dans les médias, sur les réseaux sociaux et sur différents blogs au sujet d'une prétendue sympathie du mouvement anthroposophique pour des idées d'extrême-droite. Il n'est pas rare qu'à la même occasion, l'anthroposophie soit qualifiée de «doctrine raciste» sur la base de quelques propos oraux isolés que Rudolf Steiner aurait tenu.

Nous nous sentons le devoir de réaffirmer de façon énergique que nous nous distancions sans ambiguïté de toute interprétation raciste de l'œuvre de Rudolf Steinern qui à nos yeux, basée sur le respect et l'amour de l'autre sans discrimination, engagée pour une humanité plus fraternelle dans sa diversité et vigoureusement opposée aux idéologies mortifères du racisme et du repli national. Nous nous distançons ainsi radicalement de tout individu qui défendrait des thèses racistes ou nationalistes, qu'il se réclame ou non de l'anthroposophie.

La démarche que nous soutenons est fondée sur l'expérience et non sur un quelconque dogme. Elle ne consiste en la recherche d'un nouveau rapport au monde adapté à notre époque, que l'on peut appeler « anthroposophie ». L’esprit critique, l’intérêt pour les différences de points de vue, le débat et le caractère réfutable de toute connaissance dans le cadre de cette anthroposophie font partie intégrante de la méthode de recherche. Une affirmation émanant de cette recherche, même si elle provient de Rudolf Steiner, fondateur historique de l'anthroposophie, ne peut être considérée que comme une hypothèse tant qu’elle n’est pas vérifiée individuellement. L’œuvre de Rudolf Steiner, en partie composée de nombreuses conférences non vérifiées par lui, impose une attention d'autant plus grande dans son interprétation.

Lectures complémentaires

L'anthroposophie par les faits, Louis Defèche, 2 septembre 2018
Transparence de l'anthroposophie, Uwe Werner, ÆTHER 3 août 2018

 
L'équipe.jpg